Catégories
DANS LA PRESSE

La « contre-couture » trace sa voie

lemonde
A l’ombre des grandes griffes, une nouvelle génération de créateurs, incarnée par Julien Fournié, impose son style et sa contre couture.

…A l’ombre de ces géants pousse une nouvelle génération de créateurs. « Je suis dans la contre couture, ce sont mes clientes qui le disent ! », s’amuse Julien Fournié, 36 ans, l’une des révélations de ces dernières saisons.

Cet ex-étudiant en médecine, reconverti dans l’habillage des corps, a décidé cette fois-ci de porter secours aux femmes dans les cités, avec des vêtements mi-camouflage, mi-tigresse. Le pantacourt ou le sarouel se portent avec un corsage transparent, sous une microveste aux épaules gainées de silicone. Par-dessus, un trench-cape noir zippé, ou une robe-chemisier permettent de paraître le soir, telle une reine gothique ou romantique.

« Mes vêtements doivent s’adapter à la femme d’aujourd’hui, qui joue tous les rôles en 24 heures, celui de maman, de « working girl », de bonne copine et d’amante », précise ce joyeux créateur, qui n’échangerait pour rien au monde sa vie de « couturier-proie des banquiers », avec celle de médecin de famille…