Catégories
DANS LA PRESSE JEUX VIDEOS MODE

Johnny Depp, Alizée Cornet, le métavers : les buzz du week-end

R

Un défilé haute couture dans le métavers

La pandémie oblige la Fashion Week à se réinventer et le changement n’est pas des moindres. Désireux de ne pas créer un « cluster haute couture », le couturier français Julien Fournié a annulé son défilé et trouver une solution que la Covid ne peut pas toucher : le métavers.

Le créateur a décidé de lancer sa nouvelle collection « First Love », le 25 janvier, sur les plateformes du groupe chinois Tencent et notamment PUGB Mobile, des partenaires avec lesquels le créateur avait déjà collaboré en 2021 pour sa collection « First Tribe ». C’est par le biais d’une vidéo vue par des milliards de personnes que les amateurs pourront découvrir la nouvelle collection de Fournié. Deux modèles défileront ainsi : un masculin incarné par le couturier lui-même et l’autre féminin par la mannequin tchèque Michaela Tomanova.

Pionnier de la mode virtuel, le couturier amateur de jeux vidéo qui avait déjà eu recours à la 3D dans ses défilés espère donner le jour à la « maison Fournié digitale » et se montre plein d’espoir quant à l’avenir de la fashion dans l’univers numérique et ce même en dehors de la crise pandémique : « Les gamers ont entre 13 et 25 ans, c’est ça qui commence à devenir intéressant. Cela va être un support incroyable pour vendre des accessoires, des licences de lunettes, parfums ou sac à main » confie-t-il à l’AFP.

Pour plaire, sa collection est ainsi inspirée de l’univers des jeux vidéo avec des propositions ludiques et colorées comme des robes parachutes ou des vêtements inspirés de l’esthétique du jeu en ligne. Et, pour brouiller encore davantage la frontière entre avatar et personne réelle, une volonté pour rajeunir sa clientèle, Fournié proposera à la fin de la diffusion du film deux panoplies pour que les joueurs et joueuses puissent habiller leurs avatars…

Inscrivez-vous à notre newsletter et ne manquez aucune de nos informations