First Creatures

robe haute couture
haute couture
robe haute couture
smoking haute couture
robe haute couture
haute couture
haute couture
haute couture
robe haute couture
robe haute couture
robe haute couture
robe haute couture
robe haute couture
robe haute couture
robe haute couture
haute couture
robe haute couture
robe haute couture
robe haute couture
robe haute couture
robe haute couture
robe haute couture
robe haute couture
robe haute couture
robe de mariée
julien fournié

First Creatures

Haute Couture Automne-Hiver 2022/2023

Défilé du mardi 5 juillet 2022

Julien Fournié est heureux de retrouver, enfin, les podiums. Sans oublier le passé et les crises récentes, il propose aujourd’hui dans sa nouvelle collections de Haute Couture AH 2022 sa manière de voir l’avenir. Devant l’inanité des tendances de mode, la coupe, le raffinement, la beauté peuvent encore permettre de transfigurer nos vulnérabilités en armes, et de changer de perspective dans notre approche du monde.

Les « Premières Créatures » du couturier français suggèrent des pistes esthétiques pour triompher de la morosité. Dans un monde où l’espoir semble se raréfier, les créatures de Julien Fournié ne cèdent en rien au pessimisme. C’est dans leur vulnérabilité qu’elles puisent la force qui fait d’elles des héroïnes. Elles redressent le dos, assument leur féminité, induisent leur autorité salvatrice.

Julien Fournié puise son inspiration pour sa collection de Haute Couture AH 2022 en pleine mer :

La raie manta s’érige en étendard symbole de grâce. Elle apparaît dans les colliers délicats, fruit de la collaboration de Julien Fournié avec Adrian Colin, artiste du verre. La découpe à la fois futuriste et organique de l’animal nommé jadis « diable des mers » s’inscrit dans de nouvelles incrustations d’organza ou de tulle. Elle se découpe aussi dans le bas de certaines vestes, elle s’insinue jusque sur la chute des reins. Partout, elle souligne les formes anatomiques et allonge les corps de ces créatures mi-femme, mi-alien qui intègrent dans une épure graphique les légendes virtuelles aux apparences physiques.

Les méduses suscitent à la fois fascination et effroi. Julien Fournié utilise leurs ombrelles et tentacules comme autant d’embellissements splendides et venimeux.

Tentacules de céphalopodes et rostres de mammifères marins soulignent avec sensualité les moyens de perception de l’écosystème et les échanges avec ses habitants, qu’ils soient ou non de la même espèce, dans le milieu sans frontière des océans.

Dans sa palette de couleurs, Julien Fournié fait, pour sa collection de haute Couture AH 2022, d’abord chanter les noirs et le bleu nuit. Il choisit aussi de tisser entre eux les fils colorés métallisés, moule les corps dans un jersey de soie reliefé, évoque la peau des créatures océaniques qu’il chérit ici dans le motif formant la maille d’un fin jersey, là en soulignant d’écailles transparentes un fourreau en tulle « nude, » ailleurs encore en employant un organza calandré pour exalter l’iridescence de la lumière reflétée dans l’espace pélagique.

« Nous avons exploré, depuis deux ans de nouveaux moyens d’expression via des films originaux, mais rien ne remplace le défilé en présentiel devant un public choisi… pour vivre ensemble les mêmes émotions. Retrouver nos mannequins sur le podium, c’est essentiel, surtout pour la Haute Couture. La forme ici ne va pas sans le fond : celui d’une histoire personnelle racontée à qui sait lire les apparences, celui d’une épure résolue visant à mettre en lumière les aspérités qui font une personne.  ».

Julien Fournié Haute Couture AH 2022
FindYourLegend #JulienFournie #Firstcreatures